Mai
27

Bien préparer sa séance d’épilation à la lumière pulsée


by gerard
posted in blog, Epilation
Commentaires fermés sur Bien préparer sa séance d’épilation à la lumière pulsée

L’épilation permanente au moyen de la technologie dite lumière pulsée est considérée comme un acte médical.L’épilation permanente au moyen de la technologie dite lumière pulsée est considérée comme un acte médical. De ce fait, sa pratique ne peut se faire sans l’accord d’un médecin.

La nécessité d’un contrôle médical

Cette consultation a pour objectif de déterminer si l’opération désirée par le patient est adaptée à ses besoins et est sans risques pour sa santé. Le médecin s’informera des antécédents médicaux du patient. Si celui-ci est sous traitement médical, le spécialiste vérifiera qu’aucun médicament n’est photosensibilisant et qu’il n’y a aucune contre-indication à la lumière pulsée. Pour régler les paramètres de l’appareil IPL, le médecin va identifier le type de peau, déceler les imperfections de la peau (infection, taches, rougeurs, etc.), analyser le type poil et étudier la partie à traiter.

Attitudes à adopter avant la séance de laser

L’épilation à la lumière pulsée est efficace sur les poils en phase de croissance. Aussi, pour ne pas retarder le traitement, il faut éviter l’épilation à la cire et à la pince à épiler 3 semaines au moins avant la séance au laser.

De même, éviter l’exposition au soleil pendant au moins 10 jours. L’hiver est en ce cas le moment propice pour entamer un traitement au laser. Cela n’empêche pas de commencer un traitement au laser en été. Il suffit d’éviter le bronzage et de protéger la peau avec un écran solaire à indice 50 ou plus.

La veille de l’opération, il faut procéder à un rasage minutieux de la zone à épiler pour maximiser l’effet de la lumière pulsée.

Épilation à la lumière pulsée à domicile

Les appareils à la lumière pulsée pour usage à domicile sont aujourd’hui à la portée du public. Pour un résultat impeccable, il est recommandé de lire attentivement la notice de l’appareil et s’informer des contre-indications, des précautions d’utilisation, des consignes de manipulation, etc. Il faut également prendre le temps de lire la description du matériel (les voyants de sécurité, le panneau de commande, etc.). Déterminer ensuite le nombre de séances requises en fonction de la densité du poil, sa couleur et le cycle pilaire.


Étiquettes : ,

Comments are closed.