Déc
11

Epilation définitive : les différents types de laser


by gerard
posted in Actualité, blog
Commentaires fermés sur Epilation définitive : les différents types de laser

Epilation définitive : les différents types de laser Conçue pour les personnes à peau claire, la toute première épilation laser a été réalisée en 1970. Mais avec les nouvelles technologies de pointe, les scientifiques ont mis au point des appareils plus performants qui permettent actuellement d’intervenir sur tous les types de peau. Sans aucun risque de brûlure, l’épilation définitive peut désormais être pratiquée sur les peaux mates. Retour sur les différents types de laser.

Rubis et Alexandrite : les plus anciens

L’épilateur laser Rubis a été uniquement créé pour une peau très claire, de phototype I et II. Parce qu’il s’agit d’un appareil basique, il est de plus en plus délaissé par les médecins esthétiques. Quant à l’Alexandrite, il a été utilisé pour épiler les peaux de phototype I, II et III. Avec une longueur d’onde de 755 nm, il est contre-indiqué pour les peaux foncées et métissées.

Le laser Nd : Yag : pour une plus grande précision

A l’origine, le Nd : Yag  a été utilisé pour le traitement des mélanomes et des varices. Depuis peu, ce dernier devient très prisé pour l’épilation définitive des peaux foncées. Il est comparable à « l’infrarouge proche », étant donné que sa longueur d’onde est située entre 800 et 1064 nm. Bien que douloureuse, l’épilation n’affecte pas la mélanine de la peau. Ce laser convient à une peau de phototype V et VI.

Le laser diode : le plus répandu

La longueur d’onde minimale d’un laser diode est de 810 nm. Parmi les épilateurs diode les plus connus se distingue le LightSheer. Hautement perfectionné, cet appareil dispose de fonctions permettant d’ajuster ses paramètres suivant le prototype de la peau à épiler. En outre, il a l’avantage d’être très sécurisant pour les peaux métissées et foncées.


Étiquettes : , ,

Comments are closed.