Sep
17

Epilation du maillot : démêler le vrai du faux pour un maximum de confort


by gerard
posted in Actualité, blog
Commentaires fermés sur Epilation du maillot : démêler le vrai du faux pour un maximum de confort

Technique redoutée par les scientifiques, l’épilation du maillot est source d’inflammation et d’autres infections si l’on s’y prend mal et sans respect des contre-indications.Technique redoutée par les scientifiques, l’épilation du maillot est source d’inflammation et d’autres infections si l’on s’y prend mal et sans respect des contre-indications. Sans devoir délaisser la pratique, voici quelques recommandations professionnelles sur le sujet.

Le rôle des poils pubiens

Pour faciliter les rapports sexuels, les poils du pubis délimitent les zones de frottement et permettent le glissement peau sur peau. Ils assurent donc le rôle d’interface entre les  partenaires.

Les effets de l’épilation du maillot

Une fois éliminée, la barrière pileuse ne peut plus assurer la protection des lèvres et cela encourage la prolifération des bactéries. Sous l’effet d’une méthode agressive de type rasage, la peau devient plus sensible et irritée tandis que les microcoupures incitent la formation de petites verrues et des infections. Pour les éviter, il faut choisir des techniques d’épilation plus appropriées et respecter les règles d’hygiène intime.

Une épilation intégrale

Réalisée par une esthéticienne, l’épilation intégrale du maillot nécessite quelques précautions d’hygiène : désinfection de la zone avant et après l’épilation, technique d’épilation adaptée au type de peau et aux demandes de la patiente (orientale, bandes, cire chaude). A noter que l’épilation intégrale du maillot proscrit le port de sous-vêtements synthétiques qui augmentent le risque d’infections à cause des frottements et des macérations.

Une consultation dermatologique

S’impose lorsque la peau est envahie de boutons infectés, de poils incarnés sous la peau, d’irritation étalée ou soutenue, de kyste inflammatoire, de douleur et d’infections (mycoses, entre autres).

Fréquences et « coupes »

Les séances d’épilation doivent être espacées d’au moins 15 jours que ce soit pour le string (épilation totale des lèvres et partielle du pubis), le maillot classique, le maillot brésilien ou le maillot intégral.

Le choix des techniques

L’épilateur convient à la pilosité modérée mais la cire sera plus appropriée en cas de pilosité forte pour éliminer efficacement le follicule du poil et prévenir la repousse douloureuse.


Étiquettes : , ,

Comments are closed.