Sep
09

L’épilation définitive : rappel des points essentiels


by gerard
posted in Actualité, blog
Commentaires fermés sur L’épilation définitive : rappel des points essentiels

Technique tendance mais surtout innovante, l’épilation définitive est une démarche à envisager pour se débarrasser définitivement des poils disgracieux.Technique tendance mais surtout innovante, l’épilation définitive est une démarche à envisager pour se débarrasser définitivement des poils disgracieux. Voici une piqûre de rappel des avantages et inconvénients de la méthode, en guise de pense-bête accompagnant votre décision.

  • Une technique indolore

Contrairement aux idées reçues, l’épilation à la cire est nettement plus douloureuse que celle effectuée au laser. Pour les patientes sensibles, le dermatologue utilise même de la crème anesthésiante avant d’épiler les zones délicates comme le maillot et les aisselles. A noter que l’intensité de la douleur se mesure par rapport à l’épaisseur du poil à arracher, pour des résultats incomparables : la garantie du paramètre « définitif » est motivante pour franchir le pas.

  • Une intervention pour qui ?

Pour toutes les personnes ayant une peau blanche et un poil noir afin que la longueur d’onde du laser cible efficacement la mélanine du poil pour la changer en chaleur. Ce procédé photo-thermique permet d’éliminer les cellules du bulbe.

  • Aucun risque de repousse

Sous l’effet du laser, le poil ne repoussera plus mais, parce que tous les poils ne poussent pas au même rythme, il est difficile d’obtenir une épilation complète d’un seul coup. Il faut également rappeler que les rayons du laser ne ciblent pas les poils trop fins.

  • Eviter les peaux bronzées

Sans risquer de brûler l’épiderme, il vaut mieux agir sur une peau non bronzée car la lumière émise par l’appareil n’est pas capable de différencier le bronzage du pigment du poil.

  • Limiter les risques de brûlure

En faisant appel à un dermatologue expérimenté, vous diminuez les causes de brûlure lors d’une séance de laser : incompétence du praticien, appareil mal paramétré ou défectueux, peau sous UV ou présence de béta carotène et vitamines dans l’organisme de la patiente.


Étiquettes : , ,

Comments are closed.