Juil
28

L’épilation et le genre, un sujet d’expérience


by gerard
posted in Actualité, blog
Commentaires fermés sur L’épilation et le genre, un sujet d’expérience

Dans le cadre d’une étude sur les genres, l’Université d’Arizona a réalisé une expérience sur le thème de l’épilation.Dans le cadre d’une étude sur les genres, l’Université d’Arizona a réalisé une expérience sur le thème de l’épilation. Pendant l’expérience, les étudiantes devaient cesser de s’épiler alors que les étudiants y étaient initiés.

6 semaines d’essai

Selon la professeure Breanne Fahs, le meilleur moyen de « comprendre les normes sociétales » consiste à les violer. C’est dans cette optique qu’elle a proposé un marché plutôt étonnant à ses étudiants. Selon les termes du marché, les étudiantes devaient arrêter de s’épiler durant 6 semaines. Pendant ce même laps de temps, les garçons devaient s’essayer à l’épilation. La spécialiste des genres explique que cette recherche a pour but d’étudier les contraintes, mais également les codes auxquels les individus se soumettent suivant leurs sexes. Elle vise également un bouleversement des  stéréotypes de genre.

Observations

Les participants à cette étude sont tous des volontaires. Durant 6 semaines, chacun devait tenir un journal de bord.

D’après l’auteur de l’étude, choisir entre s’épiler et garder ses poils ne devrait pas être un problème. Pourtant, il s’est avéré que le simple fait d’opter pour la non-épilation a créé un problème pour une des participantes. En effet, sa mère avait peur que sa fille ne se marie avec des poils aux aisselles. À part sa mère, ses amis ne voulaient pas faire des exercices avec elle ni même discuter sur l’assignation sociale des poils.
Pour la majorité des volontaires, l’expérience a changé leur vie. Les deux genres ont découvert que si l’on ne se conformait pas « aux rôles de genre sociaux », le corps devient un « espace de contestation ». Les bénévoles ont dû faire face au sexisme et aux normes hétérosexuelles.

D’après la professeure, les étudiantes qui ont cessé l’épilation se sentaient très concernées par la réaction de leur compagnon. Les garçons de leur côté étaient plus intéressés par l’opinion de leurs amis.


Étiquettes : , ,

Comments are closed.