Nov
08

L’épilation : un geste d’hygiène de plus en plus influencé par la mode


by gerard
posted in Actualité, blog
Commentaires fermés sur L’épilation : un geste d’hygiène de plus en plus influencé par la mode

L’épilation : un geste d’hygiène de plus en plus influencé par la mode La mode est l’un des facteurs sociaux qui ont le plus favorisé le boom des méthodes d’épilation. Les tenues d’été de plus en plus minimalistes, les tendances de la mode  qui varient d’une saison à l’autre : cette année, la mini jupe est à l’honneur, l’année suivante ce sera le tour du  décolleté plongeant. Et les manches tendant à disparaître pour faire place à des coups à emmanchures dites « américaines » laissant découvrir une bonne partie des bras et des aisselles.

De toute évidence, l’apparence physique n’a jamais eu autant d’importance qu’au cours de ces dernières années. Les vêtements longs et amples sont troqués pour des robes mini et moulantes. De même, on préfère de plus en plus les shorts aux pantalons longs. Mais pour pouvoir porter ce genre de tenue, il faut afficher un corps parfaitement épilé. Aucune pilosité disgracieuse n’est tolérée. Est-ce parce que la mentalité a changé ou parce que les pubs à l’effigie des stars ultra-épilés s’imposent comme la référence ? Rien n’est moins sûr. En tout cas, les aisselles, les bras, les jambes dans leur intégralité doivent être débarrassées de toute pilosité. Les poils sont tellement mal vus que même les hommes s’y mettent eux aussi, pour devenir de plus en plus « métrosexuels ».

Mais il ne s’agit pas que d’un effet de mode. L’épilation est un geste d’hygiène. Ce n’est peut-être pas le cas des sourcils mais en ce qui concerne les zones sur lesquelles la peau transpire beaucoup, l’épilation est inéluctable. En cas de transpiration excessive, votre dermatologue ne vous recommandera jamais assez d’éliminer les poils des aisselles qui favorisent la prolifération des germes responsable des mauvaises odeurs.


Étiquettes : , ,

Comments are closed.