Avr
25

Orléans : pratique illégale d’épilation à la lumière pulsée ?


by gerard
posted in Actualité, blog
Commentaires fermés sur Orléans : pratique illégale d’épilation à la lumière pulsée ?

Le tribunal d’Orléans a statué sur les accusations pour pratique illégale d’épilation à la lumière pulséeLe tribunal d’Orléans a statué sur les accusations pour pratique illégale d’épilation à la lumière pulsée faite à l’encontre de trois instituts de beauté d’Orléans et de Blois. Pour faire suite à l’affaire, les instituts concernés veulent faire appel.

Épilation à la lumière pulsée : acte illégal ?

En se référant à l’arrêté de 1962 stipulant que tout mode d’épilation est considéré comme un acte médical, quatre médecins ont poursuivi trois instituts de beauté en justice pour pratique illégale d’épilation à la lumière pulsée. À l’issue du procès, le tribunal d’Orléans a condamné les instituts à une amende de 2.000 euros avec sursis. Si dans les cinq ans à venir, ils sont condamnés une deuxième fois, le sursis sera effectif.

Les instituts veulent faire appel

Aussi bien dans l’Orléans que dans toute la France, le laser est strictement réservé aux médecins puisque sa pratique présente des risques pour la santé. Au cours de l’audience, l’un des médecins a également fait valoir que l’épilation à la lumière pulsée pouvait aussi présenter des risques pour la santé. De ce fait, les médecins devraient être les seuls autorisés à l’utiliser. En France pourtant, les instituts de beauté peuvent pratiquer librement l’épilation à la lumière pulsée, car elle n’est pas considérée comme dangereuse pour la santé.

En désaccord avec les conclusions du procès, les trois instituts projettent de faire appel. En effet, la législation sur la pratique de l’épilation au laser est claire. Par contre, la loi régissant les appareils à rayonnement optique reste floue. De plus, à Orléans, il existe au moins 30.000 instituts qui pratiquent couramment l’épilation à la lumière pulsée.


Étiquettes : , ,

Comments are closed.