• Fév
    27

    Épilation laser : la conduite à tenir après l’intervention


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Épilation laser : la conduite à tenir après l’intervention

    Comparé aux méthodes d’épilation traditionnelle, le laser promet un résultat fiable et durable.  A l’instar de l’étape précédant la séance d’épilation, il existe aussi des consignes strictes à suivre une fois que celle-ci est terminée.

    Le cycle pilaire

    Il faut savoir que le cycle pileux compte plusieurs périodes. La phase anagène pour la croissance active de cheveux regorgés de mélanine, la phase catagène et transitoire et enfin la phase télogène caractérisée par la chute et la repousse éventuelle des poils. Ce sont autant de détails qui expliquent pourquoi il est nécessaire de faire plusieurs séances avant d’obtenir un résultat optimal.

    Ainsi, le moment le plus opportun pour éliminer les poils se situe durant la phase anagène, celle où la concentration de mélanine est à son comble et où il sera plus facile de cibler les poils.

    Les  précautions à prendre après l’épilation laser

    En général, l’épilation laser est un acte indolore mais il peut arriver que des personnes ressentent quand même une douleur. Pour y remédier, le médecin peut prescrire un traitement local analgésique puis procéder en petits points de pression sur la peau.

    Entre chaque séance d’épilation au laser, il vaut mieux respecter ces quelques précautions afin que la peau récupère plus vite :

    –        Éviter les douches et bains chauds quelques heures après l’intervention.

    –        Ne jamais maquiller la zone épilée juste après la séance d’épilation laser.

    –        Ne pas abuser des gels anti-inflammatoires.

    –        Toujours utiliser les traitements prescrits par le médecin traitant.

    –        Éliminer la repousse de poils morts avec une crème exfoliante, un gant et un rasoir si nécessaire.

    –        Veiller à bien hydrater la peau avec un soin adapté.

    –        Toujours s’en tenir aux recommandations du médecin traitant concernant la période d’intervalle entre les séances.

    –       Appliquer une compresse froide pour soulager les rougeurs, les picotements, les petites loques et les boutons qui apparaissent souvent après chaque intervention.

    Plus de détails
  • Fév
    26

    Le laser YAG pour épiler les peaux foncées


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Le laser YAG pour épiler les peaux foncées

    Pour éliminer les poils, les rayons laser ciblent directement la mélanine du poil. Si la méthode est intéressante pour les personnes à peau claire et poils foncés, elle était déconseillée aux peaux mates à cause du risque de brûlure. Désormais, ce phototype n’est plus en reste grâce à l’élaboration des nouvelles techniques permettant d’intervenir sur tous les types de peau.

    Le laser YAG

    Utilisé depuis maintenant une quinzaine d’années, le laser YAG fait des miracles sur les peaux foncées qui rêvent d’une épilation définitive. En effet, les scientifiques ont réussi à maitriser les ondes émises par le laser et ces dernières s’adaptent désormais à tout type de carnation. Avec le laser YAG, un système d’ondes longues est utilisé pour éviter les pigments de la peau et cibler directement le bulbe du poil.

    Toujours faire appel à un professionnel confirmé

    Même s’il parait plus sécurisé, le laser YAG présente tout de même des risques de brûlures lorsqu’il n’est pas manié comme il faut. D’où l’importance d’une intervention experte et assurée dans les centres médicalisés. Et parce qu’il faut souvent plusieurs séances, il vaut mieux faire appel à des spécialistes confirmés comme un dermatologue, un médecin esthétique ou une esthéticienne homologuée.

    D’autres précautions à prendre

    Même si l’épilation au laser YAG est efficace pour les peaux foncées, cela ne veut pas dire qu’il n’y a aucun danger concernant le bronzage. En effet, l’application du laser doit toujours se faire sur une peau non bronzée. Il faut donc éviter les rayons UV au moins 15 jours avant l’intervention.

    Plus de détails
  • Fév
    25

    L’épilation laser n’est pas un acte anodin…


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur L’épilation laser n’est pas un acte anodin…

    Las des séances d’épilation répétitives dont les résultats ne durent pas, hommes et femmes sont de plus en plus tentés par l’épilation laser. Celle-ci est recommandée dans bien des cas, mais il faut garder en tête qu’il ne s’agit pas d’un acte banal.

    Tout ce qu’il faut connaître sur l’épilation laser

    La médecine esthétique propose aujourd’hui des techniques innovantes telles que l’épilation laser pour assurer un résultat définitif. Toutefois, l’épilation laser n’est ni plus ni moins qu’une intervention médicale. Elle s’effectue donc impérativement dans un centre esthétique spécialisé.

     Et avant de sauter le pas, il faut avant tout savoir comment se déroule l’intervention.

    –        Fréquences de repousse des poils

    La technique utilise un faisceau laser qui émet une chaleur intense pour cibler les follicules pileux. Détruits à partir de la racine, les poils ne vont plus jamais repousser. Toutefois, il faut rappeler que le cycle de repousse n’est pas le même pour les poils. Pour ceux qui sont à une phase avancée, la lumière du laser sera efficace.

     Ce qui n’est pas toujours le cas avec les jeunes pousses de poils qui vont nécessiter plusieurs séances de laser avant de disparaitre de façon définitive. Suivant les zones du corps, le traitement sera plus efficace ou non. Par exemple, la peau fine des aisselles sera plus facile à traiter que celle du dos et du menton qui est plus drue.

    –        Les soucis de pigmentation de la peau et la couleur des poils

    Parce que le laser cible les pigments du poil, le médecin esthétique analyse d’abord ces deux critères avant de choisir l’appareil le plus adéquat. Aujourd’hui, il existe des lasers adaptés à tous les types de peau, mais il faut éviter de se bronzer avant les séances de photo-épilation.

    –        Effets secondaires ?

    Bien que non invasive, l’épilation au laser constitue tout de même une intervention importante sur la peau. Elle peut s’avérer risquée chez certaines personnes. D’où l’importance d’une séance de consultation préalable pour permettre au médecin d’évaluer les éventuels risques de démangeaison, de rougeur ou de gênes occasionnels liés au traitement.

    Plus de détails
  • Fév
    17

    Epilation laser : l’intérêt de traiter en plusieurs séances


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Epilation laser : l’intérêt de traiter en plusieurs séances

    Comprendre pourquoi il est nécessaire d’effectuer six à huit séances d’épilation laser pour éliminer définitivement les poils implique de comprendre avant tout le cycle de pousse d’un poil.

    Le cycle pilaire

    La pousse du poil ou cycle pilaire compte trois phases bien distinctes :

    –          Phase anagène : le poil commence petit à petit à se former et à se pigmenter. Cette première étape prend place à 1,5 mm sous la peau, plus précisément dans la zone du bulbe.

    –          Phase catagène : la structure du poil subit d’importantes modifications, qui se caractérisent notamment par l’arrêt de la production du pigment qui colore les poils, appelé mélanine.

    –          Phase télogène : il correspond au stade de repos cellulaire. Les cellules du poil arrêtent à ce stade de se multiplier.

    L’épilation laser

    Les lasers de classe IV atteignent le bulbe et détruisent le poil en agissant sur la mélanine. Pour plus d’efficacité, l’épilation laser doit s’effectuer durant la phase anagène. A ce stade de la repousse, 15 à 20% de la pilosité peut être éliminé facilement. Dans la mesure où les poils n’entrent pas en phase anagène au même moment, une épilation laser doit se faire en plusieurs séances, pour réussir. Une phase peut être longue ou de courte durée en fonction de la partie du corps concernée et le type de poil. Pour un résultat optimal (80% des poils éliminés), il faut prévoir 6 à 8 séances. Dès le début du protocole, les poils sont déjà affaiblis, leur repousse est beaucoup plus lente et les poils deviennent plus fins.

    Plus de détails
  • Fév
    12

    Epilation définitive : se fier uniquement au dermatologue


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Epilation définitive : se fier uniquement au dermatologue

    Pour une épilation définitive au laser ou à la lampe flash, il est préférable de se fier aux dermatologues.Pour une épilation définitive au laser ou à la lampe flash, il est préférable de se fier aux dermatologues. Se procurer les conseils d’un médecin spécialiste assure en effet plus d’efficacité et de précision.

    Epilation au laser : efficacité accrue auprès d’un dermatologue

    L’épilation au laser s’attaque spécifiquement à la racine et ne présente aucun risque de brûlure. Pour que la technique soit efficace, il faut que l’opération coïncide avec la phase de croissance des poils. Quand on se fie aux conseils de profanes de la médecine, qui n’ont pas l’expertise pour déterminer ce cycle de repousse, l’épilation n’est pas certaine de réussir. Pour éviter des dépenses inutiles, il est aussi conseillé d’opter pour des séances auprès d’un dermatologue reconnu.

    Lampe flash, une exclusivité du corps médical

    La lampe flash est semblable à l’épilation au laser. Elle permet de détruire le bulbe des poils et d’éliminer définitivement ces derniers. Cette pratique ne peut être réalisée que par les dermatologues. La loi et la jurisprudence interdisent l’utilisation de ce type d’appareils d’épilation aux non-médecins. Dans les mains de profanes de la médecine, la lampe flash peut causer des brûlures superficielles pouvant laisser des cicatrices.

    Certains non-médecins ont également recours à la lampe flash pour des fins autres que l’épilation. Son utilisation s’étant parfois au traitement des taches de vieillesse ou de soleil. De près, elles ressemblent à des lésions cancéreuses débutantes. Si le traitant n’est pas un médecin, il ne peut soupçonner le cancer. En utilisant la lampe flash sur ces taches, les lésions cancéreuses sont masquées. La personne traitée ignore souvent l’éventualité d’un cancer de la peau et n’a aucune intention de se faire diagnostiquer auprès d’un médecin.

    Plus de détails
  • Fév
    07

    Histoire de l’épilation laser


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Histoire de l’épilation laser

    L’épilation s’est développée au troisième millénaire avant J.C.L’épilation s’est développée au troisième millénaire avant J.C. Depuis, les techniques n’ont cessé de s’améliorer. Aujourd’hui, la technologie moderne propose l’épilation laser.

    Le LASER, c’est quoi ?

    LASER est un terme scientifique qui signifie Lumière Amplifiée par Stimulation d’Emission de Radiation. Le procédé a vu le jour dans les années 1950. Depuis sa découverte, le laser est exploité dans divers domaines. Cette technologie est présente dans le lecteur CD, l’imprimante, les matériels de soudure et les hologrammes, en plus de servir dans le domaine médical. Ces dernières années, le laser a aussi conquis le domaine de l’esthétique, notamment l’univers de l’épilation.

    Histoire du laser épilatoire

    En 1967, Albert Einstein évoque la théorie de l’émission stimulée, à partir de laquelle sont développés le processus d’amplification et le concept de photon. De ce concept provient la photo-épilation, autre appellation de l’épilation laser. En 1954, le premier amplificateur est créé. Six ans plus tard, le premier laser maser optique à rubis voit le jour. Dans les années 80, les chercheurs ont tenté à plusieurs reprises de créer un laser épilatoire.

    Il aura fallu plusieurs essais et erreurs pour que l’épilation au laser devienne une réalité, en 1995. D’autres études ont suivi et le phénomène de l’épilation au laser devient très prisé en 1996. Deux ans plus tard, le monde découvre le laser diode. En un an, cette dernière innovation domine le marché et gagne les quatre coins du globe. Aujourd’hui, l’épilation au laser peut traiter tous les types de peau. Le traitement est non invasif et indolore. Le risque de taches hypo-pigmentées post-traitement est minime.

    Plus de détails
  • Jan
    31

    Epilation brésilienne, des risques pour la santé ?


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Epilation brésilienne, des risques pour la santé ?

    Glamour oblige, les femmes sont en quête perpétuelle des meilleurs moyens de se débarrasser définitivement des poils, notamment sur les parties intimes. Glamour oblige, les femmes sont en quête perpétuelle des meilleurs moyens de se débarrasser définitivement des poils, notamment sur les parties intimes. Que ce soit au laser, à la lumière pulsée, à la cire ou par le biais des épilateurs électriques, l’épilation intégrale est quasiment devenue le summum de la féminité.

    Quelques chiffres à l’appui

    D’après un récent sondage de l’Université de l’Indiana, 59% des Américaines de 18 à 24 ans enlèvent totalement leurs poils pubiens. Outre les besoins occasionnels, l’épilation intégrale est devenue un mode de vie pour certaines d’entre elles. Chez les femmes âgées de 25 à 29 ans, cette addiction concerne 45% des participantes tandis que le taux est estimé à 32% chez les trentenaires. Ce sont autant de données qui affirment que l’épilation occupe une place importante sur le marché de la médecine esthétique.

    Rasage : le point de vue des médecins

    Face à cet engouement pour le rasage des zones intimes, les avis des autorités sanitaires divergent. Parmi eux, le médecin de famille Emily Gibson compare le vagin à « un champ de bataille ravagé » par les nombreuses séances de rasage. Lorsqu’elle est réalisée par un amateur, l’épilation pubienne irrite la peau, enflamme les follicules pileux et provoque d’innombrables coupures et lésions microscopiques. Parce que les organes génitaux sont des milieux humides, ces blessures deviennent les terrains de chasse des bactéries pathogènes à l’origine des infections, pustules, abcès et inflammations des papules folliculaires. D’autres experts parlent même d’une prédisposition aux infections par l’herpès et autre maladies sexuellement transmissibles.

    Solution : l’épilation laser

    Pour limiter le nombre de séances d’épilation, l’apparition de poils incarnés et autres boutons disgracieux, il vaut mieux demander l’avis d’un dermatologue. Ce dernier sera en mesure de vous conseiller sur les atouts des méthodes innovantes qui permettent de se débarrasser une bonne fois pour toute des poils sans encourir les risques liés au rasage.

    Plus de détails
  • Jan
    28

    Vie sexuelle : l’importance d’une pilosité maîtrisée


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Vie sexuelle : l’importance d’une pilosité maîtrisée

    L’épilation figure parmi les secrets d’une vie sexuelle épanouie. L’épilation figure parmi les secrets d’une vie sexuelle épanouie. Si la tendance semble être actuellement au retour des poils, ce ne sont pas tous les hommes qui en sont adeptes. Voici trois raisons de continuer à s’épiler correctement.

    Les poils sont un véritable tue l’amour

    Du point de vue des hommes, les poils délaissés sous les aisselles et sur le pubis n’aident pas beaucoup lors des rapports sexuels. Même si certaines femmes prônent la beauté au naturel, il vaut mieux enlever ces poils disgracieux. D’ailleurs, la séance d’épilation peut même faire partie des étapes préliminaires.

    L’épilation : un atout séduction ?

    Ce n’est plus un secret pour personne, les hommes sont très sensibles à la vue et accordent donc certainement de l’importance à l’aspect esthétique. Un pubis bien épilé et bien dessiné favorise le désir et le plaisir du partenaire. Evidemment, les goûts varient selon les hommes mais en général, il est important que la pilosité soit maîtrisée pour rester glamour.

    Quand épilation rime avec douceur

    Sans tenir compte des clichés en tout genre sur la nécessité d’un corps parfait, il reste indéniable qu’une peau lisse et parfaitement épilée fait la joie de ces messieurs. Qui plus est, la douceur est une arme imparable pour accroître le plaisir. Par ailleurs, grâce à l’épilation, les zones dites érogènes deviennent plus sensibles. Vous n’avez donc plus d’excuses pour rechigner à vous épiler ! L’épilation est l’alliée d’une vie sexuelle réellement épanouie, et ceci est valable pour les deux sexes. L’essentiel est de savoir en tirer le meilleur pour parfaire vos moments intimes.

    Plus de détails
  • Jan
    22

    Epilation laser : haro sur les matériels défectueux


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Epilation laser : haro sur les matériels défectueux

    Parce que l’épilation est un marché prometteur, les centres de médecine esthétiques se sont proliférés. Parce que l’épilation est un marché prometteur, les centres de médecine esthétiques se sont proliférés. Les services proposés ne sont donc pas toujours fiables. Il faut redoubler d’attention car certains matériels d’épilation laser sont dangereux et provoquent de sérieuses blessures.

    Les appareils « seconde main »

    Dernièrement, le ministère de la Santé israélien a publié un communiqué mettant en garde contre des appareils d’épilation laser défectueux. Il s’agit entre autres des épilateurs laser de marque Lumenis, Alma Lasers ainsi que des dispositifs IPL. Ce sont autant d’appareils prouvés par l’autorité en question mais ces appareils dits de nouvelle technologie sont souvent des produits rénovés et de « seconde main ». Utilisés sans aucune garantie, ces appareils provoquent des brûlures graves de la peau et des chocs électriques.

    Se fier aux experts confirmés

    Heureusement, il existe encore des professionnels fiables sur le marché Français. Pour une épilation définitive et indolore à la lumière pulsée ou au laser, Estheclinic propose différents centres d’épilation dans toute l’Hexagone. Avec le procédé « Permanent Pulse », tous les centres d’épilation de Paris, Belgique, Marseille ou Cannes disposent d’une dizaine d’années d’expériences pour rendre la séance d’épilation agréable et indolore.

    Protocole d’épilation définitive au laser

    Avant de procéder à l’épilation, vous aurez accès à un diagnostic de la peau réalisé par un médecin esthétique. Cette étape permettra de faire le point sur la présence de maladies de la peau, de grains de beauté ou d’autres imperfections du genre. Il établira ensuite un devis de l’épilation et proposera à sa patiente de raser la zone cible 48 heures avant la séance de laser. Après l’intervention, il vous conseillera des séances de surveillance de l’évolution de l’épilation.

    Plus de détails
  • Jan
    17

    Dépilation : techniques de surface ou de racine ?


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Dépilation : techniques de surface ou de racine ?

    Pour éliminer les poils, nous avons le choix entre deux types d’approches : la dépilation en surface et les techniques de racine Pour éliminer les poils, nous avons le choix entre deux types d’approches : la dépilation en surface pour couper le poil au ras de la peau et les techniques de racine qui enlèvent le bulbe du poil. Retour sur les avantages et inconvénients des deux méthodes.

    L’extraction à la racine pour plus de modernité

    Cette première option concerne toutes les techniques d’épilation à la cire, à la pince, au fil, à l’électricité, au laser et à la lumière pulsée. Toutes ces approches s’adaptent généralement à toutes les parties du corps, allant du visage aux jambes. Par exemple, les épilateurs électriques promettent 4 semaines de résultat irréprochable, mais il faudra prévoir les sensations de gêne sur les zones sensibles. A noter que la longueur idéale du poil est de 0,5 mm pour ce type d’appareil alors que la cire nécessite une longueur minimale de 2 mm. Du point de vue des dermatologues, l’épilation à la racine est plus recommandée pour les personnes qui veulent diminuer la fréquence de repousse des poils. Pour les adeptes de méthodes innovantes, le laser utilise un faisceau de lumière concentrée pour cibler le pigment et détruire le follicule pileux. Suivant le cycle de repousse des poils, l’épilation sera quasi-définitive au fil des séances.

    Les techniques de surface

    Pour les aisselles, le maillot ou les jambes, le rasage sur peau mouillée est rapide, indolore et efficace. D’autant plus que le passage du rasoir enlève les peaux mortes sur un épiderme plus doux. Mais pour éviter que la peau ne s’assèche et devienne rugueuse, il faut utiliser des produits de rasage hydratants. Enfin, vous avez également le choix entre le rasoir électrique sur peau sèche ou la crème dépilatoire.

    Plus de détails