• Avr
    28

    Utilisation à domicile d’appareils au laser ou à la lumière pulsée : entre efficacité et risques


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Utilisation à domicile d’appareils au laser ou à la lumière pulsée : entre efficacité et risques

    Les fournisseurs d’appareils au laser et à la lumière pulsée sont de plus en plus nombreux à proposer les technologies d’épilation permanente pour un usage personnel. Les fournisseurs d’appareils au laser et à la lumière pulsée sont de plus en plus nombreux à proposer les technologies d’épilation permanente pour un usage personnel. Mais qu’en est-il exactement de leur efficacité et des risques d’usage ?

    Des technologies professionnelles à la portée du public

    Selon la législation française, la pratique du laser et de la lumière pulsée est réservée uniquement aux médecins. Mais depuis quelque temps, le marché des appareils esthétiques regorge de ces petites machines fonctionnant au laser ou à la lumière pulsée. Destinées au grand public, elles promettent une épilation durable, simple et sans douleur.

    Efficacité

    Ces petits gadgets sont certes moins puissants que les appareils utilisés en centre esthétique, mais ils fonctionnent de la même manière. Ils brûlent le poil à sa racine. Mais est-ce vraiment efficace ? À ce jour, les scientifiques restent prudents sur leurs affirmations et avancent simplement que ces appareils disposent d’un marquage CE électronique au lieu d’une version médicale. En d’autres termes, l’efficacité des appareils au laser ou à la lumière pulsée utilisés à domicile n’a pas bénéficié d’un contrôle médical.

    Risques d’utilisation

    Sur certaines zones du corps, le laser peut redoubler la pilosité et entrainer une repousse paradoxale. Formés pour déterminer les peaux prédisposées à ce type de situation, les médecins peuvent agir en conséquence. Si l’intervention est effectuée par des professionnels, les risques d’une repousse paradoxale sont rares ce qui ne serait pas le cas à domicile. Certains dermatologues ajoutent même que les dispositifs utilisés à domicile pourraient stimuler la pousse du poil. Aussi, pour plus de prudence, il est recommandé de ne pas utiliser ces appareils sur les poils fins ou le duvet.

    Plus de détails
  • Avr
    25

    Orléans : pratique illégale d’épilation à la lumière pulsée ?


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Orléans : pratique illégale d’épilation à la lumière pulsée ?

    Le tribunal d’Orléans a statué sur les accusations pour pratique illégale d’épilation à la lumière pulséeLe tribunal d’Orléans a statué sur les accusations pour pratique illégale d’épilation à la lumière pulsée faite à l’encontre de trois instituts de beauté d’Orléans et de Blois. Pour faire suite à l’affaire, les instituts concernés veulent faire appel.

    Épilation à la lumière pulsée : acte illégal ?

    En se référant à l’arrêté de 1962 stipulant que tout mode d’épilation est considéré comme un acte médical, quatre médecins ont poursuivi trois instituts de beauté en justice pour pratique illégale d’épilation à la lumière pulsée. À l’issue du procès, le tribunal d’Orléans a condamné les instituts à une amende de 2.000 euros avec sursis. Si dans les cinq ans à venir, ils sont condamnés une deuxième fois, le sursis sera effectif.

    Les instituts veulent faire appel

    Aussi bien dans l’Orléans que dans toute la France, le laser est strictement réservé aux médecins puisque sa pratique présente des risques pour la santé. Au cours de l’audience, l’un des médecins a également fait valoir que l’épilation à la lumière pulsée pouvait aussi présenter des risques pour la santé. De ce fait, les médecins devraient être les seuls autorisés à l’utiliser. En France pourtant, les instituts de beauté peuvent pratiquer librement l’épilation à la lumière pulsée, car elle n’est pas considérée comme dangereuse pour la santé.

    En désaccord avec les conclusions du procès, les trois instituts projettent de faire appel. En effet, la législation sur la pratique de l’épilation au laser est claire. Par contre, la loi régissant les appareils à rayonnement optique reste floue. De plus, à Orléans, il existe au moins 30.000 instituts qui pratiquent couramment l’épilation à la lumière pulsée.

    Plus de détails
  • Avr
    17

    Lumière pulsée, épilation de pointe


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Lumière pulsée, épilation de pointe

    Lumière pulsée, épilation de pointeUpgrade de l’épilation au laser, la lumière pulsée est la nouvelle technologie en date dans le domaine de la médecine esthétique. Elle est capable d’éliminer définitivement les poils.

    Lumière pulsée VS laser

    L’épilation à la lumière pulsée offre les mêmes résultats que l’épilation au laser. La lumière pulsée détruit la racine du poil en la chauffant à 70 °. Une à deux semaines après les séances, les poils commencent à tomber pour ne plus repousser. Le nombre de séances nécessaire pour une épilation au laser et une épilation à la lumière pulsée est sensiblement pareil, les deux techniques reposant sur le cycle de vie des poils.

    En quoi la lumière pulsée est meilleure que le laser ? Tout se joue au niveau de la largeur du spectre, la lumière pulsée profitant d’une plus grande efficacité. En effet, les ondes de la lumière pulsée sont larges et ajustables. De ce fait, la technique peut traiter aussi bien les petites surfaces que les grandes. Ceci inclut donc le visage, les aisselles, les jambes, le dos, le torse et le maillot. L’épilation à la lumière pulsée ne demande ainsi qu’un traitement de courte durée.

    Précautions sur l’épilation à la lumière pulsée

    La lumière pulsée détruit 20 % des poils à la première séance et 85 à 90 % des poils après 6 à 8 séances. Avant chaque séance, la patiente doit raser les zones à traiter. S’il s’agit du visage, il est recommandé de couper les poils. Les séances ne doivent pas se faire avant un départ au soleil et la reprise ne peut s’effectuer qu’un mois après les vacances au soleil. Enfin, l’épilation à la lumière pulsée est déconseillée aux femmes enceintes.

    À noter, l’épilation à la lumière pulsée est un acte médical et n’est pratiquée que par des médecins formés aux machines. La technologie n’est pas accessible aux instituts de beauté.

    Plus de détails
  • Fév
    13

    Grossesse et épilation


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Grossesse et épilation

    Beaucoup de femmes enceintes se posent la question de savoir si l’épilation est toujours permise pendant la grossesse. Elles peuvent y avoir recours, mais se doivent de faire preuve de beaucoup de précautions.

    La cire et la crème dépilatoire

    L’épilation à la cire n’est pas dangereuse pour la femme enceinte. La cire – froide, tiède ou chaude – ne pénètre pas la barrière cutanée. Par contre, il faut être vigilent avec les crèmes dépilatoires. Malgré leur côté pratique et leur efficacité à rendre une peau plus nette, il faut se rappeler que certaines de ces crèmes contiennent des huiles essentielles. Elles peuvent donc entrainer des irritations et des allergies, d’où l’importance de bien lire les composants de chaque produit. Les personnes à peau hypersensible sont conseillées de ne pas utiliser de crème dépilatoire, dans la mesure du possible.

    Le rasoir et les épilateurs électriques

    Durant la grossesse, il est sage d’opter pour des méthodes simples et pratiques, dont le rasage. Facile et rapide, le rasoir coupe les poils en quelques minutes et ce, sans douleur. La peau devient lisse et douce. Tout comme le rasoir, l’épilateur électrique se débarrasse efficacement et rapidement des poils indésirables. Le résultat obtenu grâce à l’épilateur est plus durable que l’action du rasoir. Il faut en effet compter plusieurs semaines avant que les poils ne repoussent.

    Autres méthodes d’épilation

    L’épilation au laser et l’épilation à la lumière pulsée permettent une élimination définitive des poils. Si une femme enceinte souhaite recourir à ces méthodes, elle devra consulter au préalable son médecin. Le but est de s’assurer que l’opération soit sans danger pour le bébé et sa mère. Lorsque la morphologie d’une femme enceinte ne lui permet plus de s’épiler toute seule, les instituts spécialisés proposent leurs services. L’épilation y est réalisée dans le plus grand confort des clientes et les résultats sont garantis.

    Plus de détails
  • Déc
    19

    Epilation des aisselles : crème dépilatoire, cire ou lumière pulsée ?


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Epilation des aisselles : crème dépilatoire, cire ou lumière pulsée ?

    Epilation des aisselles : crème dépilatoire, cire ou lumière pulsée ?Pour s’épiler les aisselles, une zone particulièrement sensible, il existe différentes techniques au choix. Certaines sont plus coûteuses que d’autres mais chacune a ses avantages. Retour sur les méthodes les plus utilisées.

    Les crèmes dépilatoires

    Très faciles d’utilisation, les crèmes dépilatoires existent sous forme de mousse et de spray. Contrairement à l’épilation à la pince, elles n’arrachent pas les poils à la racine. L’effet  de la crème se limite à la kératine en ramollissant les poils.

    Parce que les crèmes dépilatoires ne sont pas efficaces sur une peau humide, l’épilation doit se faire avant la douche. Afin d’éviter les effets secondaires comme les brûlures et les rougeurs, il faut respecter le temps de pause. Ce produit ne convient pas aux peaux lésées, qu’il s’agisse d’eczéma ou autres types d’infections cutanées.

    Tout savoir sur l’épilation à la cire

    L’épilation à la cire permet de limiter la repousse jusqu’à trois semaines. La cire chaude est plus adaptée aux zones délicates comme les aisselles. En effet, celle-ci favorise l’ouverture des pores et les poils s’arrachent plus facilement. Néanmoins, il faut qu’elle soit à la bonne température pour ne pas risquer de se brûler. L’inconvénient de l’épilation à la cire chaude est qu’elle est plus douloureuse que celle avec les crèmes dépilatoires.

    La technique de la lumière pulsée

    Pour ne pas s’épiler les aisselles trop fréquemment, l’épilation à la lumière pulsée est une très bonne alternative. Définitive, elle bloque la repousse des poils de façon durable. Les quatre premières séances sont à faire toutes les deux semaines. Ensuite, il faut encore trois séances supplémentaires pour éliminer la totalité des poils. Cela parait contraignant mais cette technique en vaut vraiment le coût car les résultats sont incroyables. Vous êtes sûre d’être tranquille pendant un bon moment.

    Plus de détails
  • Nov
    09

    Epilation definitive laser et IPL à Paris


    Par gerard
    Publier: blog
    Commentaires fermés sur Epilation definitive laser et IPL à Paris

    Epilation laser à Paris

    L’épilation laser à Paris traite tous type de peau, blanche et noire, hommes et femmes. C’est une technique efficace et performante qui permet d’éliminer les poils indésirables d’une manière définitive.

    L’épilation laser à Paris traite toutes les zones du visage et du corps, même les plus sensibles comme le menton, la lèvre supérieure et le maillot. Elle ne concerne pas que les femmes, l’épilation laser à Paris s’adresse aussi aux hommes pour traiter : le dos, le torse et les pommettes.

    La technique et quasiment indolore et ne demande aucune anesthésie, en plus elle est très sécurisée, car elle se pratique sous contrôle médicale.

    Avant de commencer l’épilation laser à Paris, le praticien vous demande de faire une consultation initiale qui sera l’occasion pour lui d’examiner les zones à traiter, de vous faire un diagnostic général et de vous préparer le devis de l’épilation laser.

    Lors de l’épilation laser à Paris la racine du poil est détruite grâce à une énergie lumineuse, cette énergie détruit le follicule pileux en profondeur sans laisser de trace ni abîmer la peau. C’est pourquoi, il ne faut pas s’épiler pendant 15 jours, juste se raser avant la séance, pour que la racine du poil, conductrice de cette énergie laser soit présente et bien visible pour le laser.

    Ce type d’épilation laser à Paris se base sur la mélanine du poil, c’est elle qui transmet l’énergie laser absorbée par la peau vers la racine ou plutôt le « bulbe » pour la détruire. Alors, pour avoir un résultat optimal, il faut appliquer l’épilation laser dans une phase ou le poil est chargé de mélanine.

    Plus de détails
  • Août
    29

    Epilation définitive : le choix entre le laser et la lumière pulsée


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Epilation définitive : le choix entre le laser et la lumière pulsée

    Epilation définitive : le choix entre le laser et la lumière pulséeDepuis la démocratisation de l’épilation durable, les professionnels ne cessent d’améliorer les capacités des lasers utilisés tandis que les fabricants d’appareils à lumière pulsée multiplient les modèles à utiliser chez soi pour des résultats intéressants. Mais qu’est-ce qui différencient les deux techniques ?

    Le laser pour plus de sécurité

    Au lieu de procéder à des séances d’épilation électrique, les dermatologues proposent depuis plus de dix ans le laser pour éliminer de manière définitive les poils d’une large surface. Sans toucher à la peau, la lumière invisible émise par l’appareil est sélectionnée par le poil pour se convertir en chaleur et détruire le bulbe. L’intervention se fait sur une zone rasée et non bronzée. Durant toute la durée de la séance, la zone à traiter est constamment refroidie avec un liquide cryogénique ou de l’air froid pour ne pas créer de sensation de cuisson. Pour les personnes qui supportent mal la douleur, une anesthésie locale peut être envisagée. Suivant l’importance de la partie à épiler, le traitement nécessite entre 5 à 10 séances pour couvrir le cycle de pousse de tous les poils et obtenir entre 60 à 80% de taux de réduction des poils.

    Une épilation fait-maison avec les appareils à la lumière intense pulsée (IPL)

    Comme avec un appareil médical, les appareils à lumière pulsée disponibles sur marché utilisent un faisceau lumineux pour cibler les poils. Par contre, la puissance émise est moins puissante afin d’endommager le bulbe pileux sans le détruire et retarder la repousse. Toujours appliqués sur une peau rasée, les flashs sont tolérés par une zone bronzée. Enfin, il faut choisir un appareil avec une intensité ajustée au type de peau et à la couleur des poils. Le taux de non repousse avec la lumière pulsée peut aller jusqu’à 82%.

    Plus de détails
  • Août
    26

    L’épilation définitive pour lutter contre l’hyperpilosité


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur L’épilation définitive pour lutter contre l’hyperpilosité

    L’épilation définitive pour lutter contre l’hyperpilosité Victimes de troubles pileux, les femmes sont souvent complexées et peinent à vivre en société car elles sont incommodées. Heureusement, ces phénomènes d’hyperpilosité proviennent d’un dérèglement hormonal et ils sont pris en charge par les dermatologues.

    Plusieurs cas d’hyperpilosité

    La présence anormale de poils abondants sur une femme peut venir :

    • D’une hypertrichose

    Que les poils couvrent tout le corps ou envahissent une partie précise, l’hypertrichose provient d’une hypersensibilité aux hormones mâles du follicule pileux. Ce problème d’ordre génétique est plus ancien, familial, non évolutif et plus facile à traiter.

    • D’un hirsutisme

    Ce sont des poils drus, épais, foncés et longs localisés au niveau du visage, de la poitrine, des cuisses ou des fesses de la femme. Ils se développent à cause d’une importante production d’hormones mâles par les grandes surrénales des reins et des ovaires ou d’une tumeur surrénalienne ou ovarienne.

    • D’un virilisme pilaire

    Avec cette forme très développée de l’hirsutisme, la pilosité de la femme imite celle des hommes qui ont une barbe et des poils au niveau du dos et des épaules.

    Entre pilosité abondante et hyperpilosité

    Pour faire la différence entre les deux cas, il suffit de se référer à la nature et aux endroits où les poils ont élu domicile : poils de jambes et aisselles caractéristiques des femmes et des hommes, poils des aisselles et du pubis sous l’effet des hormones androgènes et poils du visage, de la poitrine, des épaules, du bas du dos et des cuisses liées à un taux anormal d’androgènes (puberté, ménopause). Il faut donc savoir distinguer les poils des zones masculines et ceux des zones « normales ».

    Une solution : l’épilation définitive

    Après avoir déterminé la cause de votre hyperpilosité, le dermatologue vous guidera sur la démarche à suivre pour éliminer tous ces poils. En tant que spécialistes en hyperpilosité, nous misons essentiellement sur les résultats très prometteurs de l’épilation définitive réalisée au laser ou à la lumière pulsée.

    Plus de détails
  • Août
    24

    Quelles méthodes pour l’épilation intégrale ?


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Quelles méthodes pour l’épilation intégrale ?

    Quelles méthodes pour l’épilation intégrale ?Technique très tendance, l’épilation brésilienne consiste à ôter tous les poils du maillot avec de la cire ou des techniques d’épilation définitive. D’après les explications des spécialistes, cet engouement pour l’épilation intégrale s’explique par la recherche d’une meilleure hygiène intime (exit les odeurs et la transpiration), du côté pratique et esthétique (aucun risque de poils qui dépassent du maillot de bain) et d’une vie sexuelle plus épanouie.

    Des techniques innovantes pour une épilation définitive et intégrale

    Réalisées en hiver, les séances de laser ou de lumière pulsée permettent d’épiler définitivement le maillot. Au terme de 4 à 8 séances, les poils se raréfient, s’affinent pour disparaitre complètement. Grâce aux avancées technologiques, les esthéticiennes utilisent désormais des appareils performants qui permettent un maximum de précision pour des interventions indolores.

    Les méthodes traditionnelles

    • La cire

    Intervention classique, l’épilation intégrale du maillot à la cire dure environ 3 semaines. Elle nécessite un savoir-faire professionnel pour limiter le degré de douleur lors de l’arrachage des poils. Pour celles qui préfèrent le fait-maison, nous déconseillons les bandes de cire froide, trop douloureuses et une finition approximative.

    • Le rasoir

    Le rasoir et la mousse de rasage hydratante peuvent également être envisagés tout en redoublant de vigilance pour ne pas se couper. Avec cette technique, les poils repoussent plus épais et drus au bout de 24 heures. En rappel, il vaut mieux éviter les crèmes dépilatoires nocives pour les muqueuses vaginales, toujours faire de gommages réguliers pour limiter l’apparition de petits boutons rouges et de poils incarnés, éviter les folliculites et les abcès en utilisant un matériel propre et toujours appliquer un lait post-épilatoire pour nourrir la peau et retarder les repousses.

    Plus de détails
  • Août
    15

    Les techniques d’épilation définitive


    Par gerard
    Publier: Actualité, blog
    Commentaires fermés sur Les techniques d’épilation définitive

    Malgré les rasages quotidiens et les séances d’épilation à la cire, il est difficile de venir à bout des poils qui n’arrêtent pas de repousser.Malgré les rasages quotidiens et les séances d’épilation à la cire, il est difficile de venir à bout des poils qui n’arrêtent pas de repousser. Pour en finir une bonne fois pour toutes, nous vous proposons trois méthodes aux résultats définitifs.

    • L’électrolyse

    Adaptée à toutes les pigmentations capillaires et les carnations, l’électrolyse est un procédé qui consiste à brûler les poils un à un. Grâce à un filament, un micro-courant électrique est envoyé directement dans le follicule pileux pour détruire la racine du poil. Ce dernier sera ensuite enlevé avec une pince à épiler à bout pointu. Malgré la douleur ressentie et la durée indéterminée de la séance, l’intervention est envisageable pour les parties sensibles (sourcils, mamelons).

    • Le laser

    Sur une peau rasée, les rayons du laser s’enfoncent à 3,5 mm sous l’épiderme pour chauffer le bulbe et la mélanine du poil pour une destruction définitive. Pour les peaux foncées, la technique est sécuritaire et les peaux claires pourront éliminer les poils sombres et compliqués. Par contre, le laser est déconseillé aux poils non pigmentés et très fins. Pour limiter l’intensité de la douleur ressentie lors d’une séance de laser, les spécialistes utilisent désormais un dispositif de succion.

    • La lumière pulsée ou LIP

    Appliqués sur une zone rasée, les flashs de la lumière intense pulsée entrent dans la peau pour détecter la pigmentation du poil et en brûler le bulbe. Comparée au laser, la LIP dispose d’un faisceau lumineux de 7 cm² pour élargir la diffusion de l’énergie et diminuer l’intensité de la douleur. Cette méthode d’épilation est efficace sur les teints foncés et métissés.

    Plus de détails